Xavier de Labarrière
Expert-comptable, Commissaire aux comptes & Coach Uston, a accompagné et formé plus de 3.000 entrepreneurs TPE et PME, depuis plus de 20 ans.

Communiquer avec son banquier pourquoi c’est important ? les 3 erreurs à éviter

par | 28 Juin 2019

Accueil » Communiquer avec son banquier pourquoi c’est important ? les 3 erreurs à éviter
Temps de lecture : 4 minutes

Communiquer avec son banquier, ce n’est pas toujours facile. En général, un entrepreneur appelle son banquier quand il a besoin de lui. Et pourtant, pour obtenir le maximum de votre banquier et faire de lui un vrai partenaire, il y a des astuces, des bonnes pratiques mais également des erreurs à éviter. Nos conseils pour faire de votre banquier un véritable soutien.

Faites ce test rapide : Connaissez-vous le nom et le prénom de votre banquier/ère ?

80% des entrepreneurs le connaissent … plus.

Principale raison : “il change tout le temps !

C’est vrai.

Mais est-ce une raison pour négliger voir abandonner toute relation avec lui ? Sachant que 78% des entreprises qui doivent financer un projet (voiture, matériel informatique, etc.) le font avec l’aide de leur banque.

Voici 3 erreurs à éviter absolument pour, entretenir une bonne relation avec votre banquier et le jour voulu, obtenir les financements dont votre entreprise a besoin :

Erreur n°1 : Ignorer votre banquier

Focalisé sur la satisfaction de vos clients, vous n’avez pas vu votre banquier depuis l’ouverture de votre compte professionnel. Votre canal de communication est donc … inexistant.

C’est dommage.

Car le jour où vous vous aurez besoin de lui, vous vous retrouverez face à un inconnu. Et réciproquement.

Difficile dans ce cas d’obtenir facilement l’aide dont vous allez avoir besoin.

Une relation de confiance, ça se construit. Même avec un conseiller bancaire. En cas d’imprévu ou d’opportunité, vous serez heureux d’être soutenu par votre banque grâce à un conseiller qui vous connaît.

Établir une relation de confiance avec lui ne vous prendra que quelques minutes par mois. Ne négligez pas ce partenaire. Communiquez avec lui.

Mon conseil : Chaque mois, passez-lui un appel téléphonique ou envoyez lui un e-mail pour le tenir informé de la marche de vos affaires.

Par exemple pour lui parler d’un nouveau client important avec lequel vous venez de signer, une récompense qui vous aura été attribuée, un article en ligne qui parle de vous, etc.

Astuce : Programmez vous un rappel dans votre agenda pour envoyer votre message ou l’appeler. Une petite action chaque mois sera plus efficace qu’un lourd effort de conviction, le jour venu.

Erreur n°2 : Claquer la porte de votre agence bancaire

Avec l’essor des néo-banques, vous êtes tenté d’ouvrir un compte en ligne et d’abandonner votre banque traditionnelle. C’est normal et c’est tentant vu les différences de tarifs.

Mais attention … se séparer de votre agence bancaire, c’est vous séparer de votre gilet de sauvetage.

Les banques en ligne ne proposent ni facilités de paiement, ni solutions de financement !

L’idéal est donc jouer sur les deux tableaux et combiner le meilleur des deux mondes, en ayant deux comptes bancaires professionnels. A condition bien sûr de choisir la néo-banque adaptée à votre activité.

Gardez donc un canal de communication avec votre banque traditionnelle.

Si les banques en ligne vous intéressent, vous pouvez télécharger notre e-bookQuelle néo-banque choisir selon votre profil ?”.

Erreur n°3 : Accepter les augmentations de vos frais bancaires

Si vous ne faites rien, vos frais bancaires augmentent avec le temps mécaniquement.

En général, une fois par an (avant les vacances !), vous recevez un courrier de votre banque vous indiquant que vos frais vont augmenter l’année suivante. Courrier postal qui ressemble à un prospectus publicitaire qu’en général, vous classez “verticalement” …

Pour améliorer votre trésorerie, chaque euro compte. Ne négligez pas ces augmentations qui, au fil des années, représentent des sommes conséquentes.

Sachez qu’il est possible de négocier avec votre conseiller bancaire. Pour ne pas subir cette hausse, vous pouvez faire jouer la concurrence en vous renseignant sur les tarifs des banques en ligne notamment. Vous pouvez également demander un geste commercial pour votre fidélité. Appuyez-vous sur ces éléments pour donner une justification argumentée.

Vous l’aurez compris. La banque traditionnelle et la relation que vous aurez avec votre conseiller bancaire peut vous permettre de renforcer votre trésorerie et faciliter votre croissance.

Heureusement ce n’est pas le seul moyen  !

Trouver des financements est une des 4 étapes pour améliorer votre trésorerie

Après avoir accompagné plus de 3000 entrepreneurs, j’ai choisi de partager mon expérience et de la mettre au service des entrepreneurs. Et plus particulièrement ceux qui souhaitent se libérer de leurs contraintes financières pour se concentrer sur leur activité.

Pour ça, j’ai créé une formation qui vous permettra de “Gérer votre trésorerie comme les meilleurs entrepreneurs”.

 

Partager cet article à vos amis entrepreneurs