Combien coûte une prime de 1000 euros bruts en net ? Et une prime de 1000 euros net en brut ?

par 3 Jan 2020

Accueil » Combien coûte une prime de 1000 euros bruts en net ? Et une prime de 1000 euros net en brut ?
Temps de lecture : 4 minutes
Une prime brute de 1000 euros correspond à une prime nette de 780 euros pour le salarié. Une prime nette de 1000 euros coûte entre 1340 euros et 1820 euros à l’entreprise qui la verse. Explications et conseils pour baisser le coût de vos primes.

Pour une prime brute de 1000 euros, les charges salariales représentent 22 %

En 2020, le montant moyen des charges salariales, retenues versé à un salarié par une entreprise, représente 22 % du salaire brut *. Quel que soit le niveau de rémunération du salarié.

Si vous versez une prime brute 1000 euros, le montant des charges salariales s’élève à 1000 x 0,22 = 220 euros. Votre salarié touchera une prime nette de 780 euros.

Si vous souhaitez verser une prime nette de 1000 euros, le montant des charges salariales s’élève à 1000/(1-0,22) x 0,22 = 282 euros

Pour verser « un salaire net de 1000 euros”, il faut donc verser un salaire brut de 1282 euros.

Une prime brute de 1000 euros induit jusqu’à 45% de cotisations patronales

Les charges patronales représentent jusqu’à 45 % du salaire brut *.

Pour une salaire ou une prime brute de 1000 euros, le montant des charges sociales patronales peuvent s’élever jusqu’à 450 euros.

Donc, pour une prime brute de 1000 euros :

  • le montant des charges patronales s’élève jusqu’à 45 % de son montant brut
  • le montant des charges salariales représente 22% du montant brut

Une prime brute de 1000 euros coûte donc à l’entreprise jusqu’à 1450 euros, en 2020.

Les charges sociales patronales et salariales pour une prime nette de 1000 euros s’élèvent à 820 euros.

Une prime nette de 1000 euros coûte donc à l’employeur jusqu’à 1820 euros.


Pour un salaire au SMIC, le taux de charges patronales est de 4,5 %

Plus les rémunérations sont faibles, plus les charges patronales sont faibles.

Pour un salarié qui est payé le SMIC (1.539 € brut au 1.1.2020), le montant des charges patronales ne dépasse pas 4,5 % du salaire brut *

Le versement d’une prime brute de 1000 euros à un salarié payé le SMIC induira :

  • une prime nette de 780 euros pour le salarié,
  • un coût total de 1045 euros pour l’entreprise.

Pour une prime nette de 1000 euros versée à un salarié au SMIC, la prime brute s’élèvera 1282 euros, le coût total pour l’entreprise sera donc de 1340 €.

Salaire NormalSalaire au SMIC
Prime nette              780   78%             780  78%
Prime brute           1 000100%           1 000100%
Prime brute chargée           1 450 145%           1 045 104%

Calculs effectués avec le simulateur de l’URSSAF

Attention : Ces calculs ne tiennent pas compte des cotisations facultatives annexes à la rémunération (mutuelle, visite médicale, tickets restaurant, prévoyance, avantages en nature, etc.).

Comment baisser vos charges sociales sur vos primes et salaires ?

Pour baisser les charges sociales patronales et salariales versées sur les primes et les salaires, il n’y a pas de solution miracle.

Par contre, vous pouvez mettre en place des compléments de rémunération ou rémunérations « différées » qui sont parfois totalement exonérés de charges sociales :

  1. Le versement d’une prime dans le cadre du dispositif “Prime exceptionnelle au pouvoir d’achat” permet le versement d’une prime de 1000 euros (ou 2000 euros pour les salariés qui ont travaillé pendant la crise du coronavirus) 100% exonérée de charges sociales et d’impôt sur le revenu. Son versement doit être effectué avant le 31/8/2020.
  2. Un accord d’intéressement peut être mis en place même dans les très petites entreprises (dès 1 salarié)
  3. Les chèques emploi universel (CESU), les chèques vacances, les tickets restaurants, peuvent être distribués à tous les salariés (100% exonéré de charges sociales sous conditions de limites)
  4. Un plan d’épargne entreprise, etc.

Dernier point : pour mettre en place ces compléments de rémunération, passez par votre expert-comptable, un avocat ou votre banquier. Il y a souvent des règles contraignantes à respecter. Mieux vaut ne pas se tromper.

 

* Ces chiffres ne tiennent pas compte de l’exonération de cotisations dont peuvent bénéficier certaines primes versées jusqu’au 31/8/2020 dans le cadre du dispositif de la Prime exceptionnelle au pouvoir d’achat.

Commentaires
Bonjour, je suis Xavier de Labarrière

Bonjour, je suis Xavier de Labarrière

Je suis expert-comptable et le fondateur de Uston. En plus de ce blog, je partage dans ma liste privée les meilleurs pratiques financières que j’ai pu tester et approuver, auprès des 3 000 entrepreneurs que j’ai accompagnés pendant 20 ans.